Le 9 février, qui dit oui, qui dit non ?

La version originale de cet article a été publiée sur le site du quotidien Le Temps.

Les citoyen-ne-s suisses se prononceront sur deux objets le 9 février: l’interdiction de la discrimination en raison de l’orientation sexuelle et l’initiative populaire “Davantage de logements abordables”. Les partis et les organisations ont adopté des mots d’ordre, découvrez ci-dessous qui dit oui, qui dit non.

Norme pénale contre le racisme Initiative sur le logement
Conseil fédéral Oui Non
Parlement Oui Non
Conférence des gouvernements cantonaux
Union de villes suisses Oui Liberté de vote
Association des communes suisses
Partis
UDC Non Non
PS Oui Oui
PLR Oui Non
PDC Oui Non
Verts Oui Oui
Vert’libéraux Oui Non
PBD Oui Non
PEV Liberté de vote Non
UDF Non Non
Sections cantonales et jeunes divergentes
PEV Bâle-Ville Non
Associations / Organisations
Association suisse des locataires (ASLOCA) Oui
Association des propriétaires fonciers (HEV) Non
Economiesuisse Non
Union des arts et métier (USAM) Non
Union syndicale suisse (USS) Oui Oui
Travail.Suisse Oui Oui
constructionsuisse Non
Eglise évangélique-réformée (EERS) Oui
Réseau évangélique suisse Non
Groupement suisse pour les régions de montagne Non

Source : SDA/ATS